Le JKD « Jeet Kune Do » désigne un art martial pratiqué majoritairement à mains nues, conçu par le célèbre Bruce Lee lors des années 1967. Le JKD se traduit avant tout comme un principe martial et pas réellement comme un sport ou un art martial traditionnel. Il désigne davantage une voie de libération comme son fondateur se plaît à le dire. Le Jeet Kune Do s’inspire majoritairement de la boxe, de l’escrime ainsi que du wing chum mais présente des méthodes qui lui sont propres. Son concepteur s’est appuyé sur la mante religieuse du sud ainsi que du nord, la boxe anglaise, le Choy Lee Fut, la lutte, les Griffes de l’aigle, l’escrime, le Jiu Jitsu, le judo ainsi que certains coups de pieds des styles du Sud ainsi que du Nord de la Chine.

Le Jeet Kune Do qui signifie « la voie du poing qu intercepte » se veut simple, direct et non traditionnel. Le but est d’intercepter les mouvements de son adversaire avant qu’il ne vienne vous toucher, comme on pourrait dire d’arriver en premier en partant le second. Il n’existe pas de blocage ou de réponses en plusieurs temps, le blocage et la frappe se feront toujours de manière simultanée constituant un uniquement mouvement réponse réalisé dans le même temps soit la réponse la plus direct touchant le(s) concurrent(s) au moyen d’un minimum de mouvements.